Liste des lauréats du Prix XVIIe siècle

  • prix 2015 (deux lauréats) : Aude Volpilhac, « Le secret de bien lire ». Lecture et herméneutique de soi en France au XVIIe siècle, Paris, Honoré Champion, 2015 et Yannick Nexon, Le chancelier Séguier (1588-1672), ministre, dévot et mécène au Grand Siècle, Paris, Champ Vallon, 2015.
  • prix 2014 – Nathalie LECOMTE, Entre cours et jardins d’illusions. Le ballet en Europe (1515-1715), Paris, Centre National de la Danse, 2014.
  • prix 2013 – Sophie Vergnes, Les Frondeuses : une révolte au féminin (1643-1661), Seyssel, Champ Vallon, 2013.
  • prix 2012 – Isabelle Landy, Entre Philologie et linguistique : approches de la langue classique, Paris, Garnier, 2012.
  • prix 2011 – Bartholomé Benassar, Vélasquez, Paris, De Fallois, 2011.
  • prix 2010 – Gilles Siouffi, Le Génie de la langue française. Études sur les structures imaginaires de la description linguistique à l’Âge classique, Paris, Honoré Champion, 2010.
  • prix 2009 – Bertrand Jestaz, Jules Hardouin-Mansart, Paris, Picard, 2009.
  • prix 2008 – Benoist Pierre, Le père Joseph. L’éminence grise de Richelieu, Paris, Perrin, 2008.
  • prix 2007 – Hubert Bost, Pierre Bayle, Paris, Fayard, 2007.
  • prix 2006 – Jean-Robert Armogathe, L’Antéchrist à l’âge classique. Exégèse et politique, Paris, Mille et une nuits (Fayard), 2006.
  • prix 2005 – Jean Lesaulnier et Anthony McKenna (dir.), Dictionnaire de Port-Royal, Paris, Honoré Champion, 2005.
  • prix 2004 – Jean-Marc Chatelain, La Bibliothèque de l’honnête homme, Paris, BnF, 2004.
  • prix 2003 – Pierre Blet, Les Nonces du roi à la cour de Louis XIV, Paris, Perrin, 2003.
  • prix 2002 – Delphine Denis, Le Parnasse galant. Institution d’une catégorie littéraire au XVIIesiècle, Paris, Honoré Champion, 2002.
  • prix 2001 – Olivier Chaline, La Bataille de la Montagne Blanche, 8 novembre 1620 – un mystique chez les guerriers, Paris, Noésis, 2001 (nb. : les éditions Noésis sont devenues les éditions Agnès Vienot en 2002).
  • prix 2000 – Georges Forestier, édition critique des Œuvres complètes (vol. 1). Théâtre-Poésie de Racine, Paris, Gallimard
  • prix 1999 – Alexandra Lapierre, Un duel pour l’immortalité, Paris, Robert Laffont, 1999.
  • prix 1998 – Emmanuel Coquery (commissaire), Visages du grand siècle. Le portrait français sous le règne de Louis XIV (ouvrage collectif publié à l’occasion des expositions de Nantes et de Toulouse), Paris, Somogy, 1998.
  • prix 1997 – Simone Herry, Une ville en mutation – Strasbourg au tournant du Grand siècle, Presses universitaires de Strasbourg, 1997.
  • prix 1996 – Constance Cagnat, La Mort classique – écrire la mort dans la littérature française en prose de la seconde moitié du xviiesiècle, Paris, Honoré Champion, 1996.
  • prix 1995 – Louis-Antoine Prat et Pierre Rosenberg, Catalogue raisonné des dessins de Poussin, Milan, éditions Léonardo, 1995.
  • prix 1994 – Franck Lessay, Les éditions critiques et traductions de Hérésie et Histoire et De la liberté et de la nécessité de Thomas Hobbes, Paris, Vrin, 1994.
  • prix 1993 – Madeleine Foisil, La Vie quotidienne sous Louis XIII, Paris, Hachette, 1993.
  • prix 1992 – John Huxtable Elliott, Richelieu et Olivarès, Paris, PuF, 1992.
  • prix 1991 – Lucile et Bartolomé Bennassar, Les Chrétiens d’Allah – l’histoire extraordinaire des renégats, XVIeXVIIe siècles, Paris, Perrin, 1991.
  • prix 1990 – Jean-Dominique de la Rochefoucauld, Richelieu ou la Journée des dupes, création cinématographique.
  • prix 1989 – Dirk Van der Cruysse, Madame Palatine, Paris, Fayard, 1989.
  • prix 1988 – Georges Couton, édition des Œuvres complètes de Corneille, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1988 et Marc Minkowski, enregistrement de Lully-Molière – les comédies ballets par les Musiciens du Louvre aux éditions Erato, 1988.
  • prix 1987 – Cornelis de Waard et Armand Beaulieu, Correspondance du père Marin Mersenne, tome XVI, Paris, Presses du CNRS, 1987.
  • prix 1986 – Michel Duchein, Jacques Ier Stuart, roi de la paix, Paris, Presses de la Renaissance, 1986.
  • prix 1985 – Jean-Pierre Labatut, Louis XIV, roi de gloire, Paris, l’Imprimerie Nationale, 1985.