XVIIe siècle. 2020/4 : parution du numéro 289
François Chauveau

Sommaire

  • Olivier Leplatre, Présentation : le « feu » de François Chauveau
  • Philippe Cornuaille, Le catalogue raisonné des gravures de François Chauveau (1613-1676). L’art et la manière
  • Élodie Benard, La figure de l’artiste dans le Mémoire de Jean-Michel Papillon sur François Chauveau (1738)
  • Marie-Claire Planche, La main de François Chauveau, le geste graphique
  • Véronique Meyer, De l’auteur à l’illustrateur : d’Audin à Chauveau
  • Bernard Teyssandier, Représenter l’éducation royale au Grand Siècle : variations magistrales dans l’œuvre gravé de François Chauveau
  • Olivier Leplatre, Pages, images, paysages (François Chauveau, Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine)
  • Marc Escola, L’imagination de la fable. Les Fables choisies de La Fontaine mises en vignettes par François Chauveau
  • Philippe Cornuaille, Delphine Reguig, Quatre dessins inédits de François Chauveau pour Le Lutrin de Boileau : l’illustration d’un « Burlesque nouveau »

Varia

  • Louis Georges, La Mothe Le Vayer, précepteur royal. Relecture d’une trajectoire sociale

Compte-rendus

Le numéro et les articles sont accessibles sur Cairn.

***

XVIIe siècle. 2020/3 : parution du numéro 288
Prouver et raconter : généalogies et filiation au XVIIe siècle

Sommaire

  • Introduction par Yohann Deguin, Anne-Élisabeth Spica, Jérôme Luther Viret
  • Michel Nassiet, Généalogie, héraldique et filiation en France au XVIIe siècle
  • Marie-Gabrielle Lallemand, Bon chien chasse de race. Le topos de la naissance inconnue ou cachée dans le roman héroïque du XVIIe siècle
  • Camille Pollet, Le général et le particulier : théoriser la noblesse et produire des généalogies en Espagne, en France et en Angleterre au XVIIe siècle
  • Emmanuel Lemée, Les Généalogies d’Henry Mordaunt, une stratégie littéraire de reconquête sociale au service du roi
  • Christophe Schuwey, Écrire et diffuser la généalogie : les (r)évolutions médiatiques du Mercure galant
  • Clément Duyck, Filiations familiales et spirituelles dans les « Vies » religieuses féminines (France, XVIIe siècle)
  • Marine Roussillon, Une écriture littéraire de la généalogie ? Jean-Baptiste L’Hermite de Soliers
  • Emmanuèle Lesne-Jaffro, De la liste au récit : comment raconter la généalogie ? L’exemple des mémorialistes d’Ancien Régime
  • Camille Lefauconnier, Prénoms et insertion dans un dispositif généalogique au XVIIe siècle chez les Sublet : une histoire à connaître, des droits à faire valoir, des places à conquérir

Varia

  • Hervé Baudry, La poétique du sonnet chez le mystique aveugle Jean de Saint-Samson
  • Matthieu Somon, La découverte de Moïse au bord du Nil selon Nicolas Poussin en 1647
  • Florence Orwat, Madame de Sévigné et la tradition des exercices spirituels. Enjeux autour de l’hygiène de vie et du souci de soi

Compte-rendus

Le numéro et les articles sont accessibles sur le site de l’éditeur, les Presses universitaires de France, et sur Cairn.

***

In memoriam

Jacques Le Brun (1931-2020), par François Trémolières

***

Prix XVIIe siècle 2019

Le lauréat du Prix XVIIe siècle 2019 de la Société d’étude du XVIIe siècle est l’ouvrage de Yann Rodier paru aux éditions Champ-Vallon : Les raisons de la haine. Histoire d’une passion dans la France du premier XVIIe siècle (1610-1659)

***

XVIIe siècle. 2020/2 : parution du numéro 287
Varia

Sommaire

  • Vittorio Frajese, Savoir et tuer. Analyse d’un document sur Paolo Sarpi à la British Library
  • François Pierrard, L’apport méconnu de Jean Domat (1625-1696) au droit pénal
  • Pierre Lyraud, La manière de citer : les citations latines montaniennes dans les Pensées
  • Antoine Gallay, Le problème de l’invention en gravure. L’émergence d’une théorie de la gravure comme art libéral au sein de l’Académie royale de peinture et de sculpture (1651-1674)
  • Florent Quellier, L’usage de la table par Gourville lors de sa mission à Madrid pour le prince de Condé (1669-1670)
  • Marie-Clémence Regnier, Le « Tour de France » par les Classiques. Les demeures des écrivains du XVIIe siècle dans le paysage patrimonial français après 1870

Compte-rendus

Le numéro et les articles sont accessibles sur le site de l’éditeur, les Presses universitaires de France, et sur Cairn.

***

Visite de la Bibliothèque de l’Histoire du Protestantisme 

Visite reportée

La société d’Etude du XVIIe siècle a le plaisir de vous convier à une visite de la Bibliothèque de l’Histoire du Protestantisme (54 rue des Saints-Pères, 75007, Paris).

***

Changement de comité de rédaction

29 février 2020

À l’occasion de l’Assemblée Générale du 29 février 2020, une nouvelle équipe dirigée par Claire Badiou-Monferran a pris en charge les destinées de la revue XVIIe siècle (voir la rubrique revue).

La Société tient à remercier très chaleureusement le comité de rédaction sortant pour le travail remarquable accompli au cours des quatre dernières années (Delphine Reguig, directrice de la revue ; Charles-Olivier Stiker-Métral, rédacteur en chef ; Aurélien Girard, rédacteur en chef adjoint ; Claire Crignon, Françoise Poulet et Jean-Marc Civardi, secrétaires ; Karine Abiven, Adrienne Petit et Nicolas Richard, service des comptes rendus), et accompagne de ses meilleurs vœux de succès la nouvelle équipe – en remerciant tout particulièrement les collègues qui ont accepté de poursuivre leur mandat et d’assurer ainsi une parfaite continuité.

***

Motion du comité de rédaction de la revue XVIIe siècle

12 février 2020

Avec l’appui du CA de la Société d’Étude du XVIIe siècle.

Foncièrement attaché à ses missions d’animation de la recherche et de publication des acquis de cette dernière, le comité de rédaction de la revue interdisciplinaire XVIIe siècle exprime sa vive inquiétude à l’égard des projets gouvernementaux en cours.

Ces derniers (LPPR, réforme du Master MEEF, réforme des retraites) menacent fondamentalement l’existence d’une vie intellectuelle autonome, innovante et pluraliste.

Le comité de rédaction s’associe aux mouvements et actions contestant ces projets qui stérilisent à court terme et en profondeur la création, la diffusion et la transmission des savoirs.

Il considère qu’en fragilisant notamment le statut et les conditions de travail des personnels qui assument ces missions, les réformes en cours entrent en contradiction avec toute ambition scientifique réelle.

Sur ces questions, le comité de rédaction appelle enfin les responsables politiques à prendre la mesure de l’urgence d’un réel dialogue avec la communauté des actrices et acteurs directs de la recherche en France.

***

XVIIe siècle. 2020/1 : parution du numéro 286
Lucien et la satire en prose au XVIIe siècle

Sommaire

  • Nicolas Corréard, Introduction
  • Bernd Renner, « Tout ce qui a été, est et sera » : Béroalde de Verville et le mélange ménippéen
  • Pascal Debailly, Le Père Garasse et la poétique du libelle diffamatoire : l’utilisation de Lucien, de Rabelais et de Régnier
  • Bruno Roche, La Mothe Le Vayer à l’école du « gentil Lucien »
  • Michèle Rosellini, Prose satirique / discours satyrique : l’intertexte de Lucien dans les dialogues français d’éducation érotique au XVIIe siècle
  • Emmanuel Bury, Variations galantes sur la satire philosophique : le Lucien de Perrot d’Ablancourt (1654)
  • Nicolas Corréard, Le Supplément de l’Histoire véritable de Frémont d’Ablancourt : gratuité ludique ou sens allégorique ?
  • Theodora Grigoriadu, Une continuation des Histoires vraies de Lucien dans l’Espagne du Siècle d’or : imitation et satire politique dans le Libro tercero de Francisco de la Reguera
  • Sònia Boadas, Lucien de Samosate et les voyages célestes dans la littérature espagnole du Siècle d’or
  • Pierre Darnis, Miguel de Cervantès et la ménippée lucianesque : vers une définition de Don Quichotte ?

Compte-rendus

Le numéro et les articles sont accessibles sur le site de l’éditeur, les Presses universitaires de France, et sur Cairn.

***

Conseils bibliographiques à l’intention des étudiants préparant le CAPES et l’agrégation d’Histoire

La Société d’Etude du XVIIe siècle met à la disposition des étudiants préparant le CAPES et l’agrégation d’Histoire quelques conseils bibliographiques recensant des articles et dossiers parus dans la revue XVIIe siècle et portant sur le nouveau programme d’Histoire moderne : Conseils bibliographiques (transmis par Aurélien Girard).

***

NUMÉRISATION de la revue XVIIe siècle

Les anciennes collections de la revue XVIIe siècle (1949-1999) ont été numérisés et sont désormais disponibles dans la bibliothèque Gallica (Bibliothèque Nationale de France). Voir l’onglet « revue » sur le présent site.

***

IMPORTANT (revue XVIIe siècle)

Afin de répondre au mieux aux attentes de nos lecteurs étrangers et de respecter les normes de publication en vigueur pour les revues de rang A, notre éditeur demande désormais aux auteurs de bien vouloir accompagner leur article d’un bref résumé en français et (si possible) en anglais, d’une longueur de 500 à 700 signes. Il leur sera également demandé de proposer quelques mots-clés (3 à 8) qui permettront un meilleur référencement de leur texte.